Hydrolats, eaux florales et hydrosols

L’aromathérapie, avec les huiles essentielles, est relativement bien connue du grand public. Mais les hydrolats, obtenus en même temps que l’huile essentielle lors de la distillation à la vapeur d’eau d’une plante, le sont beaucoup moins alors qu’ils sont souvent plus faciles à utiliser.

Une huile essentielle est la partie odorante et volatile d’un végétal obtenue par distillation à la vapeur d’eau ou par expression mécanique (comme pour les agrumes par exemple). Cependant dans le processus de distillation à vapeur d’eau, l’huile essentielle n’est qu’une petite partie du produit fini que l’on appelle le distillat.

En effet, la majeure partie du distillat est composé d’hydrolat ou eau de distillation au dessus duquel surnage l’huile essentielle. Souvent considéré comme un sous-produit de la production d’huile essentielle, l’hydrolat dispose également de propriétés médicinales avec souvent beaucoup moins de précautions d’usage, en particulier sur les publics sensibles comme les jeunes enfants ou les femmes enceintes ou allaitantes.

Par exemple, lors de la distillation à la vapeur d’eau de la fleur d’Oranger amer ou Bigaradier (Citrus aurantium) on obtient l’huile essentielle de néroli, mais aussi l’hydrolat de fleur d’oranger. Ce dernier est traditionnellement utilisé pour ses propriétés relaxantes en cas de stress ou d’anxiété ou pour faciliter l’endormissement, particulièrement chez l’enfant.

Vous pouvez trouver plusieurs appellations pour ces eaux de distillation :

  • Hydrolat : principalement à base de sommités fleuries, feuilles ou racines
  • Eau florale : à base de fleurs
  • Hydrosol : qui est l’appellation anglo-saxonne pour les hydrolats et les eaux florales

Les hydrolats et les eaux florales peuvent se trouver aux mêmes endroits que les huiles essentielles, dans les herboristeries, les magasins bio et parfois dans les pharmacies.

Il faut privilégier les produits avec un label BIO et faire attention à la concentration de plantes utilisées pour préparer l’hydrolat. Plus la concentration est importante, plus les propriététs médicinales seront présentes. Ainsi, préférez ceux avec une concentration 1/1, c’est à dire 1 kilo de plantes utilisé pour fabriquer 1 litre d’hydrolat.

Les hydrolats se conservent au réfrigérateur après ouverture, entre 1 et 3 mois suivant les usages.

Catégories : Blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *