Luminothérapie et dépression

Depuis les premières études en 1984, on savait déjà que la luminothérapie était une approche thérapeutique très intéressante pour accompagner les dépressions saisonnières. Mais qu’en est-il pour les autres formes de dépressions ?

Une récente étude publiée par le Centre Hospitalier Universitaire de Strasbourg dans Sleep Medicine Reviews s’est attachée à comparer les effets de la luminothérapie sur les dépressions sévères pour les comparer à ceux des traitements classiques par anti-dépresseurs.

Lampe de luminothérapie

Les chercheurs ont regroupés l’ensemble des études sur le sujet sur un échantillon d’environ 400 personnes et sont arrivés à la conclusion que la luminothérapie avait un effet similaire aux anti-dépresseurs.

Mais plus intéressant encore, ils ont montré que la luminothérapie associée à un antidépresseur était encore plus efficace que la luminothérapie seule ou l’usage d’un antidépresseur seul.

Ces nouveaux résultats renforcent l’idée qu’un usage de la luminothérapie en première intention pourrait apporter une aide précieuse avant de passer à la phase médicamenteuse, mais aussi que l’association des deux dans les dépressions sévères pourraient elle aussi être utilisée dès le départ par les médecins.

En naturopathie et pour les états d’anxiété ou de dépression légère cela pourrait nous indiquer que l’usage de la luminothérapie associé à des plantes médicinales avec des actions antidépressives, pourrait être une approche très intéressante.

Catégories : Blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *