L’huile essentielle de tea tree

Connaissez vous l’arbre à thé ? Les aborigènes d’Australie l’utilisent depuis toujours comme plante médicinale principalement pour les maux de gorge et les infections cutanées. L’usage sous forme d’huile essentielle est plus récente depuis le début du 20ème siècle.

L’Arbre à thé ou Tea tree, aussi appelé Mélaleuque à feuilles alternes (Melaleuca alternifolia), est un arbre à feuilles persistantes pointues et fleurs blanches, de 7 mètres de hauteur environ, originaire d’Australie.

 

Elle est surtout connue pour son usage sous forme d’huile essentielle qui date de 1920 et pour laquelle on utilise les feuilles. Il semble même que les soldats australiens auraient été pourvus d’un flacon d’huile essentielle lors de la seconde guerre mondiale pour traiter d’éventuelles infections cutanées.

L’huile essentielle contient de multiples molécules chimiques mais principalement des alcools monoterpéniques (45 à 50%) dont le terpinène-4-ol (pour 30 à 45%) qui lui confère une grande partie de ses propriétés anti-infectieuses.

En effet elle fait partie des huiles essentielles anti-infectieuses majeure : anti-bactérienne (par exemple contre des germes de type Staphylococcus aureus, Colibacillinum, Proteus, Klebsiella, Entérococcus), antifongique (en particulier contre les Candida), antivirale et anti-parasitaire.

Son mode d’action anti-bactérien est bien connu, les terpènes qu’elle contient entrainent une destruction des fonctions et de la structure de la membrane cellulaire bactérienne, rendant le maintient de l’homéostasie impossible et la destruction de la bactérie.

Fleurs et feuillage d’arbre à thé

 

Mais elle dispose aussi d’autres propriétés comme par exemple : des actions anti-inflammatoire et immuno-stimulante, des effets sur divers troubles dermatologiques comme l’acné, le psoriasis, les dermatites séborrhéiques, les gingivites chroniques, elle favorise aussi la cicatrisation et élimine la flore cutané pathogène tout en maintenant la flore bénéfique. On lui connait également des effets tonique pour lutter contre la fatigue, des effets de décongestion veineuse et de protection cutanée pour la radiothérapie.

Toutes ces propriétés font qu’elle est souvent conseillée pour les troubles suivants :

  • Infections ORL : aphtes, gingivites, stomatites, pharyngites, otites, rhinites, sinusites, bronchites
  • Infections intestinales : entérocolites bactériennes, candidosiques et parasitaires
  • Infections génitales : uréthrites et prostatites, vulvo-vaginites, candidoses chroniques
  • Hémorroïdes et varices avec ses actions veinotoniques
  • Fatigue physique et ou nerveuse
  • En prévention des brûlures de radiothérapie
  • Troubles cutanés comme l’acné et les mycoses

Le principe de précaution, si vous ne connaissez pas l’usage des huiles essentielles, les fait souvent déconseiller chez la femme enceinte, la femme allaitante et les enfants de moins de 7 ans. Il important d’éviter l’automédication et de demander conseil à un(e) naturopathe ou à un(e) pharmacien avant d’utiliser les huiles essentielles pour la première fois.

Cependant parmi les huiles essentielles, l’arbre à thé est d’un usage relativement sûr avec très peu de contre-indication hormis les mauvais usages ou les risques allergiques qui peuvent toujours exister. Il est donc conseillé de faire un test avec une goutte d’huile essentielle dans le pli du coude et d’observer les éventuelles réactions cutanées dans les 24 à 48h qui pourraient en faire déconseiller l’usage.

 

Catégories : Blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *