L’eau, élément essentiel à notre équilibre

L’eau fut utilisée de tous temps par les médecines traditionnelles pour nettoyer et “purifier” le corps. Hippocrate l’incluait déjà dans ses pratiques thérapeutiques, les Romains construisirent des thermes … puis la pratique disparut en Europe du moyen âge jusqu’à la Renaissance. A cette dernière période l’eau va retrouver son usage thérapeutique et vers la fin du 19ème et au début du 20ème siècle ce sera l’apogée du thermalisme en France et en Europe.

L’usage de l’eau dans le but d’optimiser le bien-être et la santé globale de l’individu se nomme l’hydrologie et son utilisation peut se faire en interne (eau de boisson ou lavements), comme en externe (nettoyage, bains à différentes températures pour stimuler la vitalité et faire circuler les liquides corporels comme le sang par exemple).

Mais déjà au quotidien, très simplement, en buvant tout au long de la journée et en choisissant son eau de boisson, il est possible de s’apporter un petit geste bien-être.

L’eau est un élément essentiel du corps

L’eau est un constituant essentiel des êtres vivants, elle représente environ 60 à 70% du poids du corps d’un adulte et sa qualité influence notre santé.

Nous rejetons chaque jour environ :

  • 1,5 litres par les urines
  • 0,5 litre par la transpiration au repos
  • 0,3 litre par les poumons
  • 0,2 litre par les matières fécales

Nous devons donc renouveler quotidiennement nos apports en eau avec un besoin d’environ 3 à 3,5 litres d’eau par jour : 1 litre apporté par les aliments (eau “liée”), 0,3 litre apporté par la respiration cellulaire (eau “métabolique”) et 2 litres apporté par l’eau de boisson (eau “libre”).

Quand, combien et comment boire ?

Les besoin quotidiens en eau pure varient d’une personne à l’autre suivant le type d’alimentation (quantité de végétaux riches en eaux, degré de transformation des aliments, modes de cuisson, etc.), la dépense énergétique ou la météo. Une bonne approximation de la quantité, avec une dépense énergétique normale et une météo tempérée, est de boire environ 1, 5 à 2 litres d’eau par jour.

Il est également préférable de boire :

  • Des eaux peu minéralisées (résidu à sec à 180°C proche de 50mg par litre)
  • De préférence entre les repas
  • De boire avant de ressentir la sensation de soif
  • D’éviter les boissons peu hydratantes : café, sodas, alcool, lait…

Pour connaitre la minéralisation de votre eau du robinet vous pouvez demander à votre syndicat des eaux ou à la société privée qui gère l’eau de votre commune. Vous avez également la possibilité de trouver des informations sur le site du ministère de la santé mais la quantité d’informations disponibles est très variable d’une commune à l’autre.

Et pour les eaux en bouteilles ?

Sans rentrer dans la question d’une éventuelle dangerosité du plastique des bouteilles d’eau, si vous préférez boire de l’eau en bouteille, gazeuse ou pas, certaines caractéristiques de l’eau doivent être prise en compte.

La minéralisation d’une eau en bouteille ne dépend pas de son appellation eau minérale, eau de source ou eau sans autre mention. Le paramètre à regarder est le résidu à sec à 180°C en mg de minéraux par litre. Il est indiqué en général sous le tableau des minéraux affiché sur l’étiquette de la bouteille. Plus il est proche de 50mg ou en dessous mieux c’est. Cependant par rapport à l’eau du robinet qui peut monter jusqu’à 1500mg/litre, une eau en bouteille à 200mg/litre sera déjà un plus.

Donc buvez au quotidien de l’eau pure, ajoutez y si besoin le jus d’un demi citron pour le gout, des bulles si vous aimez le pétillant, et faites ainsi de l’eau votre alliée bien-être.

Et pour celles et ceux pour qui se rappeler de boire est difficile, installez une application sur votre smartphone pour vous faire penser à boire en recherchant « boire » dans l’Appstore d’Apple ou GooglePlay d’Androide 😉

Catégories : Blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *