Ce qui change en été pour le coprs…

Ce qui change en été pour le coprs...

Contrairement aux idées reçues, la chaleur de l’été fatigue l’organisme, qui a besoin de plus de de vitamines et…de repos. Sans parler des conséquences sur les rythmes corporels de journées plus longues et de nuits plus courtes. Il ne faudra donc pas hésiter à profiter de consommer du cru, ce qui permettra de récolter davantage de vitamines.

Les diètes alimentaires constituent également de belles opportunités pour  laisser au repos les organismes les plus sollicités habituellement dans le processus de digestion. Ce qui n’empêche pas encore une fois de recourir en parallèle aux vitamines et oligo-éléments. Attention cependant aux régimes trop riches en fruits et légumes qui ne conviennent pas toujours aux intestins que cela pourrait irriter.

N’oublions surtout pas pour autant une bonne hydratation, quitte à visiter les toilettes plus souvent, tout en se persuadant que cela est bon pour notre corps. Bien entendu, niveau d’hydratation et de sudation allant de paire, il fut agir en conséquence. L’eau de source demeurera toujours la meilleure alternative mais pour les plus difficiles. Attention encore, une eau trop fraîche pourrait également irriter les intestins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *