Vive la sieste !

Voilà bien longtemps que la sieste s’est ancrée dans les habitudes de vie de certains pays du sud. Plus qu’une question de culture, c’est aussi… une hygiène de vie, car les vertus de la sieste sont nombreuses.

Pour commencer, la sieste permet à l’organisme de faire une pause en milieu de journée : elle soulage le cœur et contribue à abaisser le rythme cardiaque. Sans compter que placée après le déjeuner, elle améliore la digestion.

Le ralentissement du rythme cardiaque implique un effet direct sur le cerveau et les fonctions cognitives. Même courte (et surtout courte !), une sieste permet d’emmagasiner et de traiter des informations. Elle facilite les apprentissages.

La sieste idéale se situe entre 10 à 30 minutes.

10 minutes pour se revigorer

Les siestes de 10 minutes seraient les plus efficaces comparées à celles de 5 ou 30 minutes. Elles permettraient notamment d’améliorer les capacités cognitives, de redonner de la vigueur, de contrer la fatigue et d’accroître la vigilance.

Contrairement aux siestes plus longues, celles de 10 minutes ne provoquent pas de somnolence post-éveil. Des effets à plus long terme sont également reconnus, notamment une diminution des risques de contracter une maladie cardiovasculaire.

Un besoin biologique

Les chercheurs sont nombreux à appuyer la théorie selon laquelle la sieste est issue d’un rythme biologique inné chez les mammifères, dont l’être humain. Entre 14 h et 15 h, une importante somnolence se fait généralement sentir, accompagnée d’une diminution significative de la vigilance.

La sieste, source de créativité et d’efficacité !

Plusieurs études ont établi un lien entre la sieste et l’augmentation des performances cognitives et psychomotrices. Ce moment de repos accordé en milieu de journée permettrait d’avoir une meilleure mémoire et de consolider les apprentissages. Les personnes qui s’y adonnent sont plus dynamiques et créatives en après-midi que celles qui ne pratiquent pas la sieste. Ainsi, les grandes entreprises sont-elles de plus en plus nombreuses à promouvoir cette pratique auprès de leurs employés.

Catégories : Blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *